Blog de maman : Crazy Life

Hygiène du bébé : les couches lavables, une solution de plus en plus raisonnable

De plus en plus d’astuces existent pour fabriquer ou réparer nous-mêmes nos vêtements et objets du quotidien. Les couches lavables pour bébé sont de plus en plus convoitées sur les sites internet. Voici quelques bonnes raisons de vous mettre à la couture pour votre cher et tendre.

Le respect de l’environnement

Il faut environ deux ans et demi à un enfant pour devenir propre. Durant cette période, c’est environ cinq mille couches qui seront utilisées puis jetées. Cela représente cinq arbres abattus, vingt-cinq kilos de plastique, soixante-sept kilos de pétrole, cent-vingt mètre cube d’eau… Soit une tonne de déchet par enfant.
Les couches lavables permettent donc de respecter la planète réduisant ses déchets.

Un bon point pour la santé

De nombreux produits chimiques sont utilisés dans les couches afin de les rendre perméables et de plus en plus efficaces (d’où l’augmentation des prix). Certaines matières auraient été reconnues comme cancérigènes, provoquant des dérèglements hormonaux, l’infertilité ou encore même des troubles neurologiques. Certaines substances se sont vues interdites dans les serviettes hygiéniques mais n’ont pas encore passé le cap chez les couches pour nourrissons ! Prenez donc garde quant à l’utilisation de ces dernières.

Faire des économies

On connaît tous les prix très onéreux des couches pour nos enfants. Le coût de fabrication de vos propres couches sera vite rentabilisé ! Des études ont été réalisées montrant que le prix de revient des couches jetables montait à environ deux mille euros contre cinq-cent euros pour les couches lavables. De quoi réfléchir !

Faire sa propre couche lavable

En premier lieu, il vous faut une machine à coudre solide car l’aiguille doit piquer quatre épaisseurs de tissus. Vous en trouverez d’occasions sur des brocantes ou sur des sites internets.

Anciens pyjamas, torchons usés, chaussettes devenues trop petites, écharpes… Il existe un tas de vêtements que nous pouvons récupérer afin d’économiser sur le tissu. Des sites existent également avec des prix raisonnables comme www.magasintissus.com. D’autres matières seront nécessaires comme le PUL (polyester enduit polyuréthane) qui a la qualité d’être imperméable, le coton éponge, la polaire … Tout ce qui peut être une matière imperméable, absorbante et agréable au touché pour bébé.

Il est bon d’investir dans des langes et des sur-culottes qui sont deux produits qui amoindrissent le cisaillement des cuisses et qui évitent la macération des fesses.

Enfin, il est indispensable de se munir d’un patron de couche lavable. Pour cela, vous en trouverez sur différents sites d’aide et de soutien pour les jeunes mamans.

Au niveau de l’entretien, essayer d’avoir douze couches en stock afin d’avoir un bon roulement et de prévoir tout accident. Faites les tremper dans un bac d’eau avec des gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé (Tee Tree Oil) pour désinfecter. Ne laissez pas vos culottes sécher à l’air libre car les tissus à l’intérieur pourraient mettre du temps à sécher et ainsi moisir.

 

Ajouter un commentaire